FR - NL - UK  


VILLAGES, ENTITÉS ET LIEUX

La Commune d'Aywaille




Localisation sur une carte ...

... Cité du Bon Accueil

Aywaille, capitale de l'Amblève inférieure, harmonieusement située au carrefour de nombreuses voies de communication (routes, autoroute, chemin de fer), allie l'intérêt d'un centre commercial (150 commerces) et d'un marché hebdomadaire importants à l'attrait d'une remarquable villégiature touristique basée sur le charme rural des villages qui composent son entité.

En effet, le nombre et l'heureuse diversité des commerces, un secteur HORECA complet ainsi qu'un zoning artisanal à Harzé avec près de 35 d'entreprises dynamiques, où se côtoient le travail du bois, du fer, l'homéopathie, l'informatique, les matériaux de transformation, ... n'ont rien à envier à ce qui se passe dans d'autres cités de moyenne voire de plus grande importance. Le parc d'activités économiques « Avenue de la Porallée » accueille des grandes surfaces et rassemble diverses activités (matériaux de construction, stations services, …) sur l'axe Aywaille-Remouchamps.

Aywaille possède sur son territoire plusieurs implantations scolaires allant du maternel jusqu'au secondaire supérieur dans le réseau communal, libre subventionné et celui de la Communauté française.
L'Académie Ourthe-Vesdre-Amblève, centre régional d'enseignement artistique agréé par la Communauté française, est abritée dans les locaux du Centre récréatif à Sougné-Remouchamps.
Ce dernier permet, par ailleurs la tenue d'organisations diverses: culturelles, danses, scrabble, loisirs, conférences,...

Aywaille possède aussi des infrastructures sportives gérées par l'Asbl AGISCA (Centre Sportif Local Intégré) permettant à tous de s'adonner à un éventail complet de disciplines et de s'épanouir avec bonheur (natation, football, basket, judo, gymnastique, ...). D'autres clubs se rassemblent également dans les salles de sport des écoles de la commune.
Le relief d'Aywaille combiné à la beauté des paysages et des forêts permet aux amateurs de VTT de pratiquer leur sport favori et tester notamment le parcours des Championnats d'Europe du mois d'août 1998.

Commune d'Europe, Aywaille entretient à l'étranger de nombreuses relations d'amitiés par des jumelages qu'ils soient officiels ou non, sportifs, d'anciens combattants, de donneurs de sang, de fanfares ou encore d'autres sociétés. (Chézy-sur-Marne, Châtillon, Floing, Fontoy, Autretot, Ulsenheim, Grodzisk Mazowiecki, Trois-Pistoles, Breaux Bridge,...).

Sur le plan touristique, notre commune offre un éventail très large de possibilités de "toucher" la nature grâce à ses nombreux parcours de promenades, circuits VTT et équestres.
La Grotte de Remouchamps (site classé), à l'exceptionnelle navigation souterraine -la plus longue d'Europe- voisine avec des coins de toute beauté, appelle aux balades romantiques. Dénommée "La Merveille des Merveilles", cette grotte aménagée depuis 1829, attire chaque année des milliers de visiteurs. Elle présente un développement connu d'environ 2.800 m. Elle est essentiellement constituée par la superposition de deux galeries. Sur le plan supérieur, c'est un spacieux passage parcouru à pied de bout en bout à l'aller. La galerie inférieure contient le lit du Rubicon, rivière souterraine aux méandres sinueux, sur laquelle des barques ramènent les visiteurs à leur point de départ.

A proximité de Remouchamps, le Vallon des Chantoirs, caractérisé par des points d'absorption dans le sous-sol calcaire, rassemble les eaux dans un immense collecteur qui aboutit dans la Grotte de Remouchamps pour former le Rubicon.

Aux portes de l'Ardenne, le Château de Harzé, domaine provincial, est un haut bâtiment en pierre grise, percé de baies à un ou deux meneaux, avec son perron, sa bretèche et son balcon. Un puissant donjon carré à lanterne s'avance "à senestre" (gauche), la partie la moins élevée se trouvant à "dextre" (droite).
Dans la cour d'honneur, on apprécie le style Renaissance mosane avec ses arcades en plein cintre sur colonnes toscanes et ses fenêtres à triple meneaux. Le château abrite les Musées du Moulin à Eau et de la Boulangerie et est devenu un centre de séminaires reconnu géré par la Fédération du Tourisme de la Province de Liège.

Deigné, invite à la flânerie dans ses venelles paisibles. Ses maisons de pierres (grès et calcaire), pour la plupart du 18e siècle, ont un charme architectural exceptionnel. Il s'agit là d'un exemple très rare dans nos régions d'un ensemble homogène de bâtiments ruraux qui ont été conçus, avant les architectes, en fonction de leur destination.

Non loin de là, le Safari-parc, le Monde Sauvage, fait la joie des petits et des grands. On peut y voir et approcher en toute sécurité, en voiture ou en petit train, toutes sortes d'animaux évoluant en quasi liberté.
Et puis il y a l'Amblève qui traverse la commune d'Est en Ouest sur un parcours de 15 km. Elle se plaît parfois à jouer à cache-cache avec nos villages, en se dissimulant dans les fourrés. Majestueuse et éternelle, elle déploie son long ruban d'argent entre nos grands bois et charrie en son cours toutes les légendes de son val, racontées par Marcellin La Garde.

Selon une de ces légendes, c'est dans les Fonds de Quarreux (site classé) que l'on trouve dans l'Amblève les restes du moulin d'un pauvre meunier qui avait fait un pacte avec le Diable. Ce serait là, "l'origine" de ces masses de pierre extrêmement dure qui parsèment la rivière, indifférentes à l'action séculaire des eaux.

Parmi les ruisseaux les plus capricieux et les plus turbulents serpentant dans nos vallons et se jetant dans l'Amblève, le Ninglinspo, dont la vallée est classée, allie la sauvage beauté avec une grande variété de sites aux noms enchanteurs (Bain du Cerf, Bain de Diane, Bain des Naïades, Bouillon de la Chaudière,... ).
Fils légitime de Neptune, le Ninglinspo est un pur joyau de la forêt d'Ardenne et est considéré comme le seul torrent de Belgique.

L'Entité d'Aywaille, c'est aussi Dieupart, sa "Basilica" Notre-Dame; Sougné, village très ancien lié à Remouchamps, la célèbre côte de la Redoute (Liège-Bastogne-Liège); les ruines du château de Neufchasteau-sur-Emblève; la Chapelle Sainte-Anne des Pouhons; Awan ...
De nombreux autres petits villages ruraux font partie cette entité et rivalisent de charme naturel: Martinrive, Septroux, Niaster, Nonceveux, Paradis, Pavillonchamps, Fy, Ernonheid, Kin, Rouge-Thier, Playe, Chambralles, ...

« Aywaille, une commune où il fait bon vivre. Aywaille, Cité du Bon Accueil. »

- Notice légale -

© 2008 - Administration Communale d'Aywaille

[ Plan du site ] [ Haut de page ]