FR - NL - UK  


ACCUEIL EXTRA-SCOLAIRE

CULTE

CULTURE

EDUCATION

EMPLOI

ENVIRONNEMENT - IMMONDICES

GROUPEMENTS DIVERS

SECOURS, URGENCE ET SANTE

SOCIAL

SPORT

Environnement


Permis et déclarations
Plan Communal de Développement de la Nature
Commune Maya
Zéro pesticide
BiodiBap'
Conseils environnement : Faites une place à la nature chez vous
Réserves naturelles
Groupements: Agriculture et environnement
Législation site Natura 2000 - Fagnes de Malchamps et de Stoumont
Législation site Natura 2000 - Vallée de l'Amblève du Pont de Targnon à Remouchamps


Permis et déclarations

Certains établissements ou activités nécessitent un permis d'environnement ou une déclaration de classe 3.
Les déclarations environnementales de classe 3 les plus courantes sur la commune concernent les unités d'épuration individuelles, les citernes à gaz et les citernes à mazout de plus de 3000 litres. Il existe bien d'autres raisons de déposer une déclaration de classe 3 : la détention de certains animaux (poules, chevaux, moutons…), le stockage de bois, l'exploitation d'un garage, tirer un feu d'artifices… La déclaration est obligatoire et engage le détenteur à respecter certaines conditions d'exploitation qui diminueront l'impact de l'activité sur l'environnement.

Pour connaître la liste exhaustive des activités qui requièrent un permis d'environnement ou une déclaration de classe 3, rendez-vous sur le site environnement.wallonie.be/cgi/dgrne/aerw/pe/rubri/chx_rub_intro.idc ou adressez-vous au service environnement de la commune (04 364 05 19).
Depuis le 1er janvier 2015, la déclaration de classe 3 peut être remplie via le site internet de la région wallonne : www.wallonie.be/fr/formulaire/detail/5242
Pour remplir la déclaration en ligne, vous devrez entrer vos coordonnés, le numéro de rubrique (que vous pouvez trouver sur le site environnement.wallonie.be), décrire l'établissement (par exemple : unité d'épuration individuelle de 5 EH ou citerne à gaz enterrée de 3500 litres) et localiser l'endroit où il se trouve. Vous devrez joindre un schéma d'implantation et vous engager à respecter les conditions générales et intégrales applicables à votre établissement.
La prise en charge de cette déclaration par la commune se fait en une quinzaine de jours. 25 € vous seront réclamés pour le traitement du dossier.

Go top

Plan Communal de Développement de la Nature

Aywaille PCDNature

Le PCDN a d'abord permis d'étudier et de cartographier les sites naturels de la commune.
Suite à la signature en juin 2012, différents groupes de travail sont actifs sur plusieurs thématiques : Eau - mares - zones humides, Jardins nature, Protection des sites et des espèces, Education relative à l'Environnement, Sentiers et chemins, Maya.

Beaucoup de projets ont été réalisés ou sont en cours de réalisation : "Opération batraciens", la création de mares dans les écoles, animations, pose de nichoirs à cincle plongeur et à bergeronnette des cours d'eau, panneaux pour la mise en valeur du patrimoine naturel et culturel, création de potagers, entretien des pelouses xériques, promenades nature, Api day, plantation d'un verger, semaine de l'abeille, semis de prairies fleuries.

Go top

Commune Maya

En visitant les fleurs pour en récolter le pollen et le nectar, les abeilles, comme les autres insectes butineurs, pollinisent et permettent la fécondation et la reproduction de plus de 80% des espèces végétales.
L'activité de pollinisation est également essentielle pour notre agriculture. De nombreuses cultures parmi les fruits, les légumes, les oléagineux… sont pollinisées par les insectes. Un tiers de l'alimentation humaine et trois quarts des cultures dépendent de la pollinisation par les insectes.
En Wallonie, comme partout ailleurs en Europe l'abeille domestique subit une régression inquiétante, les ruchers dépérissent et leur immunité semble en général affectée.
L'abeille domestique est considérée, à juste titre, comme une sentinelle de l'environnement. A ses cotés, ce n'est pas moins de 350 espèces d'abeilles sauvages et bourdons qui butinent les fleurs au travers de notre Wallonie. Ces espèces participent aussi à la pollinisation des végétaux et subissent également un déclin plus qu'important.
C'est à la fois la raréfaction de l'habitat, nécessaire aux abeilles sauvages pour s'abriter et se reproduire, et la diminution des ressources alimentaires qui sont en cause.
Pour aider les insectes à joindre les deux bouts, il est donc impératif de reconstituer dans nos paysages des espaces riches en plantes mellifères variées et ce, à proximité de sites favorables à la reproduction des abeilles.
Le projet " commune MAYA " vous propose de soutenir l'activité apicole sur le territoire de votre commune mais surtout de maintenir ou de restaurer ce réseau d'espaces propices à la vie des insectes pollinisateurs.
Être une " commune MAYA ", c'est donc être un acteur de la préservation des abeilles mais aussi de la biodiversité.
Être une " commune MAYA " engage la commune à réaliser plusieurs actions en faveur des abeilles en échange de quoi elle peut recevoir des subsides pour la réalisation de plantations mellifères.

Go top

Zéro pesticide

Afin de préserver votre santé et celle de vos enfants, ainsi que celle des abeilles, à partir du 1er juin 2014, les traitements phytosanitaires sont interdits sur les terrains publics reliés à un réseau de collecte des eaux pluviales ou bordant une rivière.
C'est pourquoi la commune est en train de mettre en place une gestion différenciée (http://www.gestiondifferenciee.be/professionnel/qu_est-ce-que-c_est-/367/2).
Vous l'avez peut-être déjà remarqué, le personnel communal traite les plantes indésirables avec un désherbeur thermique ou de façon mécanique, paille les plantations avec des broyats de bois et remplace certaines plantations annuelles par des plantes vivaces mellifère couvrant le sol.
Cette législation vous concerne également !
A partir du 1er septembre 2014, l'interdiction des traitements phytosanitaires s'élargit aux terrains privés situés à moins d'un mètre des trottoirs équipés d'un filet d'eau et situés à moins de 6 mètres d'un cours d'eau.

Go top

BiodiBap'

BiodiBap' ou Biodiversité autour des bâtiments publics est un appel à projet de la région wallonne qui a déjà permis à quatre écoles communales d'augmenter la biodiversité autour de leurs bâtiments. Mares, murs végétalisés, prés fleuris, arbres fruitiers… : autant de petits écosystèmes recréés en collaboration avec les élèves.
En 2014, un projet supplémentaire est en train de voir le jour derrière la bibliothèque de Sougné-Remouchamps.

Go top

Conseils environnement : Faites une place à la nature chez vous

Voici quelques exemples de ce que vous pouvez faire chez vous pour aider la nature.
- Laissez un espace sauvage : Dans un jardin où la nature reprend sa place, l'équilibre est préservé et le milieu beaucoup moins fragile.
- Evitez de pulvériser des pesticides dans votre jardin : Ils peuvent compromettre toutes régulations par les ennemis naturels.
- Créez un point d'eau.
- Installez des nichoirs et des mangeoires pour les oiseaux : Les oiseaux de nos jardins comme les mésanges sont, en grande partie, insectivores ; ils peuvent vous débarrasser de nombreuses chenilles ou d'insectes volants notamment lorsqu'ils nourrissent leurs petits au printemps.
- Placez un nichoir à insectes.
- Installez un tas de bois ou un monticule de pierres comme abri pour les hérissons, les batraciens et autres animaux utiles. Les hérissons comme les batraciens (crapaud, grenouille, triton) se nourrissent principalement de limaces, de chenilles et de larves.
- Favorisez les haies naturelles et les fleurs sauvages indigènes. Elles sont des refuges pour beaucoup d'insectes et mammifères utiles.
- Accueillez les chauves-souris. Comme les oiseaux et les araignées, les chauves-souris consomment des insectes en grand nombre. Accueillez-les !
- Plantez des aromatiques, elles sont mellifères.

Go top

Réserves naturelles

Sur la commune d'Aywaille, il existe 5 sites protégés : le chantoir de Secheval, le réseau sauvage de la grotte de Remouchamps, la Heid des gattes, les coteaux de Martinrive et les Fanges de Paradis. Des visites guidées sont régulièrement organisées dans la réserve de la Heid des gattes : http://www.heiddesgattes.be/agenda.php
La commune présente également plusieurs sites de grand intérêt biologique et une partie du territoire de la commune se situe en zone Natura 2000.
Plus d'infos : biodiversite.wallonie.be

Go top


Groupements: Agriculture et environnement

L'Aronde - Section des Cercles de Naturalistes de Belgique (asbl)

Web : http://laronde-cnb.be
Président : Hubert CRAHAY
Paradis 110 - 4920 Harzé
Téléphone: 086 21 89 58
Secrétaire : Viviane DENEYER
Chemin des Genêts 5 · 4190 Ferrières
Téléphone: 086 40 90 72
Trésorière : Elisabeth JOWA
Monceau 21· 4987 La Gleize
Téléphone: 080 78 53 06

Association Régionale des Eleveurs de bétail d'Ourthe-Amblève

Président: Michel LECLERCQ
rue de Xhygnez, 11 - 4140 Sprimont
Téléphone: 04 382 19 68

Secrétaire et Trésorier : François HUART
rue Saules Bastin, 11 - 4920 S-Remouchamps
Mobile : 0476 21 43 57
Email... : f.huart@skynet.be

Cercle horticole l'Amblève fleurie - Sougné-Remouchamps

Président: Edgard DESSY
Rue Hodister, 1 - 4920 Sougné-Remouchamps
Téléphone: 04 384 52 47

Secrétaire: Andrée NEUFORGE-DESSY
Rue du Broux, 18 - 4920 Sougné-Remouchamps
Téléphone: 04 384 52 42

Trésorier: José XHARDE
Rue Ladry, 13 - 4920 Sougné-Remouchamps

Comice Agricole d'Ourthe-Amblève asbl

Président: Alain COLLIENNE
Mobile : 0495 63 61 24

Secrétaire et Trésorier : François HUART
rue Saules Bastin, 11 - 4920 S-Remouchamps
Mobile : 0476 21 43 57
Email... : f.huart@skynet.be

La Feuille de l'Animal et son Ile d'Espoir asbl

Sedoz, 25 - 4920 Sougné-Remouchamps
Téléphone: 04 384 70 89
Email... : info@feuille-animal.be
Visites: tous les jours de 13 à 15 heures ou sur rendez-vous


Go top

- Notice légale -

© 2008 - Administration Communale d'Aywaille

[ Plan du site ] [ Haut de page ]